Retour Pays Salvagnacois

ecu de Salvagnac

Salvagnac apparaît au 13ième siècle avec la création d’un prieuré bénédictin à l’initiative de Raymond VI Comte de Toulouse.
En 1224, Raymond VII donne Salvagnac en dot à son frère Bertrand à l’occasion de son mariage avec Comtoresse de Rabastens. La cérémonie a lieu au château (il reste seulement la base des tours de cette époque).
Au 16ième siècle, les guerres de religions marquent le Pays Salvagnacois.
Salvagnac passe dans les mains des réformés de Montauban. Le village est assiégé par les troupes catholiques de l’Amiral Joyeuse, puis rasé en 1587 à l’initiative du Parlement de Toulouse.
A l’exception des bases des tours du Château et de quelques maisons datant du 17ème et 18ème siècle, telle la maison des Murat qui jouxte la Poste, le village fut reconstruit au 19ème siècle pour l’essentiel des maisons.
De 1838 jusqu’en 1950, Salvagnac fut un lieu de Foires et Marchés très important.

L’église Notre Dame de Salvagnac renferme le Trésor d’Art Sacré
avec une croix processionnelle du 16ième siècle
et d’importantes fresques de Nicolaï Greschny.

Objets classés sur l’inventaire complémentaire des monuments historiques

  • Croix Processionnelle en argent et cuivre du 16ième siècle.
  • Moulin à vent de St Angel
  • Façades et toitures des deux tours de l’Ancien Château du XVIIème
  • Statue en pied de la Marianne commémorant le centenaire de la Révolution (1889), en fonte provenant des Forges de Thusey
  • Tabernacle à ailes en bois peint et doré 18ième siècle (Musée Eglise de Salvagnac)
  • Deux anges en bois peint et doré (Musée Eglise de Salvagnac)
  • Maître-autel, tabernacle, retable et sa toile-crucifixion avec la Vierge et Saint-Jean en bois peint 18ième siècle (Eglise Saint-Jacques de La Bouysse)
  • La toile de la Crucifixion est déposée depuis peu au Musée de l’Eglise de Salvagnac.